Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la Directive relative à la Confidentialité Electronique, nous devons vous demander l’autorisation de mettre en place ces cookies.

Recruteurs

L'académie de médecine demande que le rôle du médecin du travail "soit renforcé" face au Covid-19

Publiée le: 01.09.2020
 
PARIS, 1er septembre 2020 (APMnews) - L'académie nationale de médecine a demandé, dans un communiqué publié la semaine dernière, que le rôle du médecin du travail "soit renforcé" dans le cadre de la prévention contre le Covid-19, défendant son "rôle-clé" dans la "gestion du risque" en entreprise.
 
L'académie rappelle que, selon l'agence Santé publique France, les entreprises, hors établissements de santé, regroupent "26% des foyers de Covid-19" en France (cf dépêche du 21/08/2020 à 13:04).
 
Alors que "les risques de contamination en milieu de travail suscitent de nombreuses discussions", l'académie de médecine remarque que si "le rôle respectif des chefs d’entreprise, du comité social et économique (CSE) et de l’inspection du travail est largement débattu", "celui du médecin du travail, pourtant essentiel, est rarement évoqué".
 
Elle juge que "le rôle du médecin du travail est fondamental dans ce contexte pandémique" pour "protéger les personnes les plus vulnérables par son action clinique et réduire la circulation virale par son action technique".
 
Pour les "salariés à risque de forme grave de Covid-19, tels que définis par le Haut conseil de santé publique [HCSP]" (cf dépêche du 31/08/2020 à 12:27), le médecin du travail peut "optimiser l'aptitude au poste de travail des travailleurs suivant leur état de santé".
 
Ainsi, "depuis mars 2020, les situations à risque ayant été identifiées et répertoriées par les services de médecine du travail, ces informations, potentialisées par l’outil informatique, permettraient une réactivité accrue en cas de 2e vague pandémique, pour mettre en sécurité les salariés 'vulnérables', à commencer par ceux qui se rendent quotidiennement au travail par les transports en commun".
 
Il peut également "prendre en charge les salariés potentiellement contagieux vis-à-vis de leurs collègues et du public" et, "en lien avec l'agence régionale de santé [ARS], il est un acteur de premier plan dans l’investigation d’un foyer en milieu professionnel, pour la recherche des personnes contact et la conduite des enquêtes épidémiologiques".
 
Il effectue enfin "les visites de reprise adaptées au contexte Covid-19, souvent par téléconsultation, en application des critères du HCSP".
 
L'académie recommande donc que le rôle du médecin du travail "soit renforcé dans le cadre de la prévention de la Covid-19".
 
Elle souhaite notamment qu'il puisse "conseiller le chef d'entreprise pour l'identification des postes de travail exposant aux risques de contamination par le Sars-Cov-2", "adapter les mesures déjà recommandées lors de la sortie du confinement" et "faciliter la communication auprès du personnel".
 
Il peut ainsi être sollicité "pour le déploiement in situ des mesures de distanciation entre salariés, notamment dans les véhicules de fonction, et l’optimisation du télétravail", "pour la délimitation pragmatique des zones nécessitant le port systématique du masque" et "pour l’accessibilité au lavage des mains ou au gel hydro-alcoolique en tous lieux".
 
Le médecin du travail peut être également sollicité pour "le nettoyage régulier du poste de travail, des parties communes et des objets manipulés par plusieurs", pour "le renforcement des mesures existantes telles que l’interdiction de boire, manger ou fumer sur les lieux de travail, et le strict respect de la démarcation entre les vêtements de travail et les vêtements personnels" ainsi que pour le "retour immédiat au domicile dès l'émergence de signes évocateurs de Covid-19 et, en cas de positivité du test RT-PCR, [pour] la recherche des contacts au sein de l’entreprise".
 
Durant la crise du Covid-19, les médecins du travail avaient été autorisés, exceptionnellement, à délivrer des arrêts de travail, rappelle-t-on (cf dépêche du 13/05/2020 à 10:10).
 
af/ab/APMnews
[AF6QFXH8I]

Toutes les news