Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la Directive relative à la Confidentialité Electronique, nous devons vous demander l’autorisation de mettre en place ces cookies.

Recruteurs

La prime de risque versée à partir de décembre à "tous les personnels non médicaux exerçant majoritairement aux urgences"

Publiée le: 16.12.2019

PARIS, 16 décembre 2019 (APMnews) - La prime de risque de 100 euros net par mois sera versée à compter de décembre à l'ensemble des "personnels non médicaux exerçant majoritairement aux urgences", a annoncé lundi le ministère des solidarités et de la santé dans un communiqué.
 
"Le versement de cette prime est étendu à partir de ce mois-ci à tous les personnels qui consacrent une majorité de leur temps de travail aux services d'urgences, y compris ceux qui sont rattachés à d'autres unités fonctionnelles, comme cela peut être le cas par exemple des brancardiers ou des manipulateurs radio, où à d'autres établissements, tels que les infirmiers de psychiatrie qui interviennent aux urgences", a précisé le ministère.
 
L'extension de ce dispositif mis en place en juillet, initialement réservé aux paramédicaux travaillant exclusivement dans les services d'urgence et les Smur, avait été annoncée début septembre par Agnès Buzyn devant le conseil supérieur de la fonction publique hospitalière (CSFPH), rappelle-t-on (cf dépêche du 05/09/2019 à 11:27).
 
Cette prime a également été étendue aux futurs titulaires du diplôme d'assistant de régulation médicale (ARM) travaillant au sein des Samu-Centre 15 (cf dépêche du 05/11/2019 à 10:33).
 
gl/nc/APMnews
[GL2Q2LPIG]
 

Toutes les news