Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la Directive relative à la Confidentialité Electronique, nous devons vous demander l’autorisation de mettre en place ces cookies.

Recruteurs

L'AP-HP prépare un plan d'actions pour lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes

Publiée le: 17.12.2019
 
PARIS - L'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) prépare un plan d'actions pour lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes qui donnera lieu à une communication à un prochain conseil de surveillance, a-t-elle annoncé vendredi dans un communiqué.
 
Comme annoncé en janvier lors de la cérémonie des vœux par Anne Souyris, l'adjointe à la maire de Paris chargée de la santé et des relations avec l’AP-HP et vice-présidente du conseil de surveillance (cf dépêche du 18/01/2019 à 17:02), un état des lieux sur l'égalité femmes/hommes à l'AP-HP a été réalisé au second semestre 2019. Il a été présenté vendredi lors du conseil de surveillance.
 
"S’agissant du personnel médical, on peut noter que 58% des médecins sont des femmes en 2017 (55% en 2014) mais elles ne représentent que 20% des PU-PH [professeurs des universités-praticiens hospitaliers], et ces femmes PU-PH le deviennent 2 ans plus tard que leurs collègues masculins", note l'AP-HP. La nouvelle organisation de l'institution a "amélioré la situation avec 29% de femmes directrices médicales de DMU" (départements médico-universitaires) contre "18% de femmes cheffes de pôle en janvier 2019".
 
L'AP-HP rapporte que "tous les indicateurs et témoignages convergent pour dire que la maternité est pénalisante pour les femmes médecins et ce pour l’ensemble de leur carrière". Elle a relevé des différences de rémunération "significatives", liées soit à l’ancienneté (les femmes médecins accédant aux responsabilités plus tard), soit aux disciplines car les spécialités à garde avec rémunération spécifique restent fortement masculines.
 
S’agissant du personnel non médical, "la question des inégalités à l’accession aux responsabilités est aussi signifiante et visible" alors même qu'il y a une prédominance féminine (75,7% de femmes en 2017 contre 75,1% en 2014).
 
Le plan d’actions devra impliquer "l’ensemble de l’AP-HP dans une démarche visant l’égalité femmes/hommes en l’inscrivant dans son projet global de transformation". Il visera à faire évoluer les mentalités, valoriser et encourager les femmes, éliminer les biais et inégalités dans les ressources humaines, lutter contre les inégalités liées à la parentalité et éliminer les comportements et propos inappropriés. Il s’appuiera aussi sur les nouvelles dispositions inscrites dans la loi sur la fonction publique adoptée cet été.
 
[CB8Q2NIGB]

Toutes les news