Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la Directive relative à la Confidentialité Electronique, nous devons vous demander l’autorisation de mettre en place ces cookies.

Recruteurs

Près de 900.000 infirmiers en vue à l'horizon 2040

Publiée le: 01.04.2019
Métiers.
 
Près de 900.000 infirmiers en vue à l'horizon 2040
 
Voilà une profession qui ne connaît pas la crise ! Selon les projections de la Drees, le service statistique du ministère de la santé, le nombre d'infirmiers devrait poursuivre son inexorable croissance dans les deux prochaines décennies. D'après l'organisme, la France devrait ainsi compter quelque 880.000 professionnels à l'horizon 2040, contre près de 575.000 en 2014. Soit une hausse de 53% entre les deux périodes, qui viendrait prolonger le formidable essor qu'ont déjà connu les infirmiers depuis 15 ans. "Leur nombre a progressé de 70% entre 2000 et 2017 alors que celui des médecins a augmenté de 17% et celui des sages-femmes de 54%", précisent ainsi les chercheurs.
 
Principale cause de ce besoin accru de professionnels, le vieillissement démographique. Les personnes âgées sont en effet très "gourmandes" en soins infirmiers : les plus de 75 ans en consomment 4 fois plus que les 65-74 ans et... 27 fois plus que les moins de 65 ans ! En 2040, sous l'effet d'un papy-boom persistant, la France devrait ainsi compter 1217 infirmiers pour 100.000 habitants, contre 872 pour 1000 actuellement. Soit une hausse de la densité de 40% qui, conjuguée à l'augmentation de la population, va générer de très forts besoins de recrutement. De quoi soutenir les flux d'entrées dans les Instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI) pendant de longues années encore.
 
Dans le scénario prévu par les experts de la Drees, les infirmiers continueraient, en 2040, à travailler massivement à l'hôpital public : leur part y resterait stable, aux alentours de 44% des effectifs. Suivrait l'exercice libéral, pour 23% d'entre eux contre seulement 14% aujourd'hui. Les infirmiers salariés œuvrant dans des centres de santé, des entreprises ou des établissements pour personnes handicapées verraient, eux, leur proportion baisser fortement, de 23% aujourd'hui à 12% en 2040. Quant aux structures d'accueil des personnes âgées, elles continueraient à employer quelque 6% des infirmiers dans deux décennies, soit un taux identique à celui d'aujourd'hui.

Toutes les news