Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la Directive relative à la Confidentialité Electronique, nous devons vous demander l’autorisation de mettre en place ces cookies.

Recruteurs

De quoi doit-on parler en entretien de recrutement ?

Publiée le: 06.03.2019
Droit du travail
 
De quoi doit-on parler en entretien de recrutement ?
 
D'abord du poste à pourvoir

L'entretien de recrutement vise d'abord a savoir si vous avez les compétences professionnelles et comportementales requises pour le poste à pourvoir. La majorité des questions doit donc porter sur ce thème. Vous devez être en capacité de présenter votre parcours de façon synthétique, en deux à trois minutes. Puis de donner des exemples de missions que vous avez eu à effectuer chez vos différents employeurs. Pour préparer au mieux l'entretien, munissez-vous de l'offre d'emploi qui a été publiée. Et réfléchissez aux cas concrets que vous pouvez mettre en avant pour montrer que vous correspondez au profil recherché. N'hésitez pas, non plus, à demander la fiche de poste en amont de l'entretien.
 
Ensuite de votre personnalité

En entretien, on vous interrogera sans doute sur votre personnalité, votre manière de manager, les taches que vous aimez faire et ne pas faire. À vous de vous présenter sous votre meilleur jour. Mais attention, vous n'avez aucune obligation de répondre à des questions d'ordre plus intime, sans lien avec le poste à pourvoir. Vos convictions religieuses ou politiques, votre orientation sexuelle ou votre état de santé ne regardent que vous. Un recruteur qui s'aventure sur ces terrains très personnels se met dans l'illégalité. Car il est formellement interdit de
choisir un candidat en usant de critères discriminatoires.
 
Enfin de vos conditions de travail

Rémunération, statut, temps de travail, avantages en nature... Tous les éléments relatifs aux conditions de travail ont leur place dans un entretien de recrutement. Et tout particulièrement ce qui relève de votre rétribution. Il est préférable de laisser le recruteur aborder la question, le plus souvent dans la dernière partie de l'échange. Mais s'il ne le fait pas, n'ayez aucune crainte à mettre le sujet sur la table : le salaire est un élément absolument essentiel du contrat de travail ! Lorsque vous évoquez votre rémunération, parlez toujours en euros bruts annuels.  Et faites-vous décrire la politique de rémunération globale de l'entreprise. Primes, variable, treizième mois, intéressement, participation peuvent parfois augmenter de façon très significative le salaire brut de base.

Toutes les news