Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la Directive relative à la Confidentialité Electronique, nous devons vous demander l’autorisation de mettre en place ces cookies.

Recruteurs

Les départements, pourvoyeurs d'emplois dans le médico-social

Publiée le: 11.01.2019

Vous êtes éducateur spécialisé, psychologue, assistant de service social, assistant familial ? Et vous cherchez du travail ou à changer de poste ? Alors regardez donc les offres publiées par les conseils départementaux. Car ceux-ci sont de gros pourvoyeurs d'emploi, si l'on en croit la Drees, le service statistique du ministère des solidarités et de la santé. D'après ses chiffres, quelque 115.000 personnes travaillaient ainsi fin 2016 dans le secteur de l'action sociale et médico-sociale pour les départements de France métropolitaine.
 
Le plus gros bataillon ? Celui des assistants familiaux (36.700), employés directement par les départements, qui accueillent à leur domicile des jeunes de moins de 21 ans au titre de la protection de l'enfance ou d'une prise en charge médico-sociale ou thérapeutique. Suivent les agents administratifs et techniques (34.700), composés pour moitié de fonctionnaires de catégorie C et pour un tiers de catégorie B. Puis le personnel social et éducatif (29.400). L'écrasante majorité de cette dernière catégorie est composée d'assistants de service social et d'éducateurs spécialisés. Mais on y trouve aussi des conseillers en économie sociale familiale (1.630) et des éducateurs de jeunes enfants (360).
 
Les départements emploient aussi des professions médicales (3.900), pour trois-quarts des médecins et pour un  quart des sages femmes. Ils ont aussi recours à certaines professions paramédicales (8.100), parmi lesquelles des  puéricultrices (56%), des infirmiers (29%) et des auxiliaires de puériculture (9%). L'ensemble de ces professionnels interviennent principalement dans les services de protection maternelle et infantile (PMI). Enfin, les conseils départementaux font aussi travailler quelque 1.800 psychologues, de même que 320 biologistes, vétérinaires ou pharmaciens.
 
Selon les conseils départementaux, l'organisation des services sociaux et médico-sociaux diffère. Les uns structurent leurs interventions au sein d'un service social polyvalent quand d'autres disposent de services spécialisés. Des différences d'approche qui influent sur le contenu du travail. Et qui méritent donc d'être examinées de plus près lorsque vous postulez. Compte tenu des difficultés financières rencontrées par les collectivités territoriales, l'heure n'est plus aux créations massives de postes au sein des départementaux. Mais le turn-over et les départs en retraite créent malgré tout des opportunités. À vous de les saisir...

Toutes les news