Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la Directive relative à la Confidentialité Electronique, nous devons vous demander l’autorisation de mettre en place ces cookies.

Recruteurs

Dominique Argoud, nouveau président du conseil scientifique de la CNSA

Publiée le: 12.04.2018
 
PARIS, 12 avril 2018 (APMnews) - Dominique Argoud, doyen de faculté, maître de conférences en sciences de l'éducation à l'université Paris-Est Créteil, a été nommé président du conseil scientifique de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), par un arrêté paru jeudi au journal officiel.
 
Il succède à Marie-Eve Joël, présidente depuis mars 2010 (cf dépêche du 17/03/2010 à 11:35), partie en retraite.
 
Dominique Argoud, directeur de l'unité de formation et de recherche (UFR) sciences de l'éducation, sciences sociales et Staps de l'université Paris-Est Créteil, est docteur en sociologie. Il a écrit de nombreux ouvrages sur les politiques vieillesse et le champ médico-social.
Il était déjà membre du conseil scientifique de la CNSA depuis 2010.
 
L'arrêté paru au Journal officiel jeudi nomme aussi Amaria Baghdadli, professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH), responsable du département universitaire de pédopsychiatrie et du centre ressources autisme du CHU de Montpellier, comme vice-présidente du conseil scientifique.
 
Elle aussi était déjà membre du conseil scientifique depuis 2010. Elle remplace à la vice-présidence de cette instance Jean-Yves Barreyre.
Sont également nommés membres du conseil scientifique 10 autres personnalités. Il s'agit de:
 
  • Sylvie Bonin-Guillaume, PU-PH en gériatrie à l'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM), Aix-Marseille université.
  • Mohamed Chetouani, professeur en traitement du signal à l'université Pierre et Marie Curie, directeur adjoint du laboratoire d'excellence Smart sur les interactions humains-machines intelligentes dans la société numérique
  • Jean-Philippe Cobbault, professeur d'éthique médicale, directeur du centre d'éthique médicale à l'université catholique de Lille
  • Pierre Denys, PU-PH, neuro-urologue à l'hôpital Raymond-Poincaré (Assistance publique-hôpitaux de Paris, AP-HP), université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
  • Olivier Giraud, directeur de recherche au centre national de recherche scientifique (CNRS), politiste, directeur du laboratoire interdisciplinaire de sociologie économique (Lise) du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam)
  • Karine Lefeuvre, professeur en droit, directrice adjointe du département des sciences humaines et sociales, à l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP)
  • Patricia Paperman, professeur au département de sciences politiques, directrice adjointe du Laboratoire d'études de genre et de sexualité (LEGS) de l'université Paris 8
  • Régine Scelles, professeur de psychopathologie, université Paris-Nanterre
  • Florence Weber, professeur, sociologue et anthropologue, directrice du département de sciences sociales de l'Ecole normale supérieure (ENS).
  • Jérôme Wittwer, professeur d'économie à l'université de Bordeaux, président du collège des économistes de la santé.
"Outre ce collège de personnalités qualifiées nommées pour quatre ans par les ministres, le conseil scientifique comprend des représentants d’institutions impliquées dans la recherche sur le handicap et la perte d’autonomie: grands établissements de recherche, services statistiques ministériels, sociétés savantes", indique la CNSA sur son site internet.
 
Depuis leur arrivée, la présidente de la CNSA, Marie-Anne Montchamp, et la directrice Anne Burstin, ont manifesté à plusieurs reprises leur souhait d'encourager et de mieux valoriser la recherche dans les champs du vieillissement et du handicap (cf dépêche du 29/11/2017 à 17:58 et dépêche du 09/03/2018 à 17:29).
 
(Journal officiel, jeudi 12 avril, texte 97)
 
vl/sl/APMnews

Toutes les news