Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la Directive relative à la Confidentialité Electronique, nous devons vous demander l’autorisation de mettre en place ces cookies.

Recruteurs

Directeur médical (H/F)

col-narrow-left   

N° de l'annonce:

87215

Lieu:

Aurillac cedex, Auvergne-Rhône-Alpes 

Catégorie:

Direction / Encadrement
col-narrow-right   

Visualisations:

121

Code postal:

15000

Type de contrat:

Temps plein

Publiée le:

14.05.2020
col-wide   

Secteurs:

Médico-social: Ehpad

Etablissement:


Les Cités Cantaliennes de l’Automne, association loi 1901, à but non lucratif, gèrent 12 EHPAD situés dans le département du Cantal, Auvergne. Forte de ses 817 lits et près de 530 salariés, l’association est la plus importante dans le département du Cantal en matière de prise en charge des personnes âgées en établissement. 

Les Cités Cantaliennes de l’Automne recrutent un : 
 
Directeur médical (H/F)
 
Résumé du poste :

Le directeur médical est en charge de la politique médicale des 12 EHPAD sur le département du Cantal. Il répond à un objectif de santé publique, par une meilleure prise en charge gérontologique

Il est responsable de la coordination des soins en lien avec la responsable médico-sociale ainsi que la coordination des médecins coordonnateurs intervenant en établissement. Il est l’interlocuteur médical des directeurs d’EHPAD, des différentes administrations ainsi que des Caisses d’Assurance Maladie dans le cadre de ses fonctions de coordination.

En matière de prévention et en collaboration avec les directeurs d’EHPAD, il veille à l’application des règles d’hygiène et de prévention afin d’éviter les infections liées aux soins (IAS). Il participe à l’élaboration du protocole et veille à l’homogénéisation des pratiques au sein des établissements


Position hiérarchique :
 
  • Placé sous l’autorité du directeur général

Missions:


Responsabilité

Elaboration et mise en œuvre du projet de soins Qualité de la prise en charge gérontologique Continuité des soins

Missions

Conformément à l’article D312-58 du Code de l’Action Sociale et des familles, modifié par Décret n°2011-1047 du 2 septembre 2011, mis en œuvre par la circulaire du 7 décembre 2012, ses missions sont les suivantes :

1° Supervise, avec le concours de l’équipe soignante, le projet général de soins, s’intégrant dans le projet d’établissement, et coordonne et évalue sa mise en œuvre ;

2° En cas d’absence d’un médecin coordonnateur sur un établissement, donne un avis sur les admissions des personnes à accueillir en veillant notamment à la compatibilité de leur état de santé avec les capacités de soins de l’institution ;

3° Préside la commission de coordination gériatrique chargée d’organiser l’intervention de l’ensemble des professionnels salariés et libéraux au sein des établissements.

4° Donne les outils et méthode pour faire évaluer et faire valider par le médecin coordonnateur de l’établissement l’état de dépendance des résidents et leurs besoins en soins requis à l’aide du référentiel mentionné au deuxième alinéa du III de l’article 46 de la loi n° 2005-1579 du 19 décembre 2005 de financement de la sécurité sociale pour 2006 ; supervise cette évaluation

5° Supervise l’application des bonnes pratiques gériatriques par les médecins coordonnateurs, y compris en cas de risques sanitaires exceptionnels, formule toute recommandation utile dans ce domaine et contribue à l’évaluation de la qualité des soins ;

6° Contribue auprès des professionnels de santé exerçant dans l’établissement à la bonne adaptation aux impératifs gériatriques des prescriptions de médicaments et des produits et prestations inscrits sur la liste mentionnée à l’article L. 165-1 du code de la sécurité sociale. À cette fin, il élabore une liste, par classes, des médicaments à utiliser préférentiellement, en collaboration avec les médecins traitants des résidents, et, le cas échéant, avec le pharmacien chargé de la gérance de la pharmacie à usage intérieur ou le pharmacien mentionné à l’article L. 5126-6 du code de la santé publique ;

7° Met en œuvre d’une politique de formation définie par le directeur médical et participe aux actions d’information des professionnels de santé exerçant dans l’établissement notamment lors des transmissions ;

8° Élabore un dossier type de soins ;

9° Établit, avec le concours de l’équipe soignante, une trame de rapport annuel d’activité médicale qu’il fera remplir par les médecins coordonnateurs et signera conjointement avec le directeur de l’établissement. Ce rapport retrace notamment les modalités de la prise en charge des soins et l’évolution de l’état de dépendance et de santé des résidents. Il est soumis pour avis à la commission de coordination gériatrique mentionnée au 3° qui peut émettre à cette occasion des recommandations concernant l’amélioration de la prise en charge et de la coordination des soins. Dans ce cas, les recommandations de la commission sont annexées au rapport ;

10° Donne un avis sur le contenu et participe à la mise en œuvre de la ou des conventions conclues entre l’établissement et les établissements de santé au titre de la continuité des soins ainsi que sur le contenu et la mise en place, dans l’établissement, d’une organisation adaptée en cas de risques exceptionnels ;

11° Collabore à la mise en œuvre de réseaux gérontologiques coordonnés, d’autres formes de coordination prévues à l’article L. 312-7 du présent code et de réseaux de santé mentionnés à l’article L. 6321-1 du code de la santé publique ;

12° Identifie les risques éventuels pour la santé publique dans les établissements et veille à la mise en œuvre de toutes mesures utiles à la prévention, la surveillance et la prise en charge de ces risques ;

13° En l’absence du médecin coordonnateur, peut réaliser des prescriptions médicales pour les résidents de l’établissement en cas de situation d’urgence ou de risques vitaux ainsi que lors de la survenue de risques exceptionnels ou collectifs nécessitant une organisation adaptée des soins. Les médecins traitants des résidents concernés sont dans tous les cas informés des prescriptions réalisées. 
 

Activités principales

Il est membre du COPIL
Il peut participer au CODIR de l’association sur invitation du directeur général
Il est le médiateur avec les familles
Il participe à la commission éthique sur la sécurité et la liberté
Il définit les projets stratégiques Il appui le service médico-social
Il recrute les médecins coordonnateurs
Il anime en interne le réseau des médecins coordonnateurs 

Il est acteur et partenaire du réseau gérontologique
 

  • Anime la mise en œuvre de conventions conclues avec d’autres établissements dans le cadre de la continuité des soins.
  • Collabore à la mise en œuvre de réseaux gérontologiques coordonnés. Contribue à l’intégration de l’établissement dans les filières de prise en charge des personnes âgées (sanitaires ou médico-sociales).
  • Développe des partenariats avec les acteurs institutionnels locaux : ARS, conseil départemental. 

Profil:


Formation initiale souhaitée

Diplôme d’État de Docteur en médecine, DES (Diplôme d’études spécialisées) complété d’un DESC (Diplôme d’études spécialisées complémentaires) de gériatrie ou d’une capacité de gérontologie ou d’un DU de médecin coordonnateur en EHPAD ou à défaut d’une attestation de formation délivrée par un organisme agréé

Compétences attendues :

Savoir (connaissances) :
 

  • Expertise en gériatrie
  • Méthodes d’évaluation de l’état de dépendance des résidents (AGGIR, PATHOS)
  • Connaissance des différentes disciplines soignantes intervenant en EHPAD
  • Connaissance de la législation encadrant le fonctionnement des EHPAD 


Compétences comportementales (savoir-être) :
 

  • Fort potentiel relationnel
  • Qualités d’écoute
  • Disponibilité
  • Adaptabilité


Compétences opérationnelles (savoir-faire) :
 

  • Compétences managériales et pédagogiques
  • Aptitude au travail d’équipe et de réseau
  • Capacités de négociation
  • Sens de l’organisation
  • Autonomie
 
Compétences numériques :
 
  • Connaissance des outils Word, Excel, Power Point
  • Connaissance du logiciel de soins

Degré autonomie :
 
  • Large autonomie 
 
Relations fonctionnelles :

Interne
 
  • Directeur de l’établissement Responsable médico-social

Externe
 
  • Entourage des résidents
  • Médecins traitants des résidents
  • Professionnels partenaires de l’établissement : kinésithérapeutes, pharmaciens…
  • Etablissements sanitaires et médico-sociaux
  • CPAM

Moyens techniques et financiers
 
  • Bureau avec outil informatique et de communication Procédures et protocoles Intranet

Avantage​ : 
 
 
  • Contrat prévoyance risque invalidité décès incapacité temporaire (arrêt de travail) dès l’embauche
  • Contrat de santé obligatoire : bon rapport qualité /prix
  • Prime d’assiduité au bout d’un an d’ancienneté (1775 €)

Rémunération de base​ :
  • 100 000 € (annuel)
 
Merci de déposer votre candidature en cliquant sur le bouton "postuler" ci-dessous.
Informations sur l'établissement
Les Cités Cantaliennes de l’Automne
6 Impasse Aristide Briand | CS 70411 |
Aurillac cedex, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Téléphone: 04.71.48.29.80
Site web: http://www.cites-cantaliennes.com/

Profil de la société



Autres Postes suggérés
Titre du poste Etablissement Lieu
Responsable des achats (H/F) Dedalus HealthCare France Ivry-sur-seine idéalement / Bordeaux envisageable
Cadre supérieur de santé (H/F) Centre Hospitalier Gérard Marchant Toulouse, Occitanie
Infirmier Diplômé d’Etat (H/F) - Vic-sur-Cère Les Cités Cantaliennes de l’Automne Vic-sur-Cère, Auvergne-Rhône-Alpes
Infirmier Diplômé d’Etat (H/F) - Massiac Les Cités Cantaliennes de l’Automne Massiac, Auvergne-Rhône-Alpes
Infirmier(e) (H/F) EHPAD Villa Saint-Nicolas Le Havre, Normandie