Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la Directive relative à la Confidentialité Electronique, nous devons vous demander l’autorisation de mettre en place ces cookies.

Recruteurs

T2A: Agnès Buzyn veut sortir les hôpitaux d'un objectif de "rentabilité"

Publiée le: 26.09.2017
 
PARIS, 26 septembre 2017 (APMnews) - La ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, veut agir sur la tarification des hôpitaux afin de les sortir d'un objectif de "rentabilité", a-t-elle observé mardi lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.
 
La ministre répondait à une question de Sébastien Jumel (Front de gauche) qui l'interpellait sur la situation de "souffrance" des personnels hospitaliers, invitant le gouvernement à "sortir l'hôpital de l'asphyxie financière et inhumaine dans laquelle il est plongé".
 
"Les voix montent, pour dire: 'nous ne sommes plus en capacité d'assumer humainement nos missions'", a fait valoir le député, évoquant le reportage controversé d'Envoyé Spécial (cf dépêche du 08/09/2017 à 11:53) qui témoignait selon lui d'un "management par les coûts [prenant] le dessus sur le devoir de soins".
 
Au député qui l'invitait à se rendre dans les hôpitaux "sans le filtre des visites organisées", Agnès Buzyn a rétorqué que, contrairement à lui, elle n'avait pas besoin d'en "visiter" puisqu'elle y avait "passé 25 ans de [sa] vie". Sa remarque a donné lieu à de longs applaudissements sur les bancs de la majorité.
 
"Des efforts ont été demandés depuis des années, des décennies, à l'hôpital public", parce qu'il est financé à l'activité, a observé la ministre, annonçant qu'il y aurait des dispositions dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2018, présenté jeudi.
 
Ces propositions viseront à diversifier les modes de tarification de l'hôpital public afin de "tarifer au parcours", et doivent permettre "d'arrêter d'avoir un simple objectif de rentabilité des hôpitaux". "C'est le meilleur moyen de transformer l'atmosphère dans l'hôpital public aujourd'hui", a-t-elle ajouté.
 
La ministre a souligné qu'elle avait par ailleurs "renforcé la mission relative à l'amélioration de la qualité de vie au travail" et ajouté que le PLFSS inclurait des dispositions visant à créer un "cadre nouveau pour des organisations innovantes entre la ville et l'hôpital".
 
Ces déclarations recoupent les principaux axes de la stratégie nationale de santé dont la concertation a été lancée le 18 septembre (cf dépêche du 18/09/2017 à 13:18), et font écho aux souhaits formulés ces derniers mois par différents acteurs sur la question de la tarification au parcours ou à l'épisode de soins (cf dépêche du 14/09/2017 à 18:02).
 
vg/ab/APMnews

Toutes les news