Nous utilisons des cookies afin de vous rendre la navigation sur notre site Web plus agréable. Afin de respecter la Directive relative à la Confidentialité Electronique, nous devons vous demander l’autorisation de mettre en place ces cookies.

Recruteurs

Le CH de Thuir lance une campagne de communication contre le sexisme

Publiée le: 27.09.2017
 
THUIR (Pyrénées-Orientales) - Le centre hospitalier (CH) de Thuir, spécialisé en psychiatrie, a lancé une campagne de communication contre le sexisme, a-t-il annoncé dans un communiqué à l'issue de la 5e journée de réflexions sur l'égalité professionnelle qu'il a organisée.
 
Le CH de Thuir est engagé depuis 2013 dans une démarche d'égalité professionnelle (cf dépêche du 22/05/2014 à 11:15 et dépêche du 20/02/2015 à 14:37).
 
"Au cours des cinq dernières années, le centre hospitalier de Thuir s’est progressivement approprié les outils et a structuré une démarche. Tout d’abord en nommant une référente égalité qui pilote un groupe de travail [Sophie Barre, directrice adjointe]. Puis, en organisant chaque année une journée de réflexion qui est l’occasion de faire un bilan des actions mises en oeuvre au cours de l’année précédente mais également de réfléchir aux actions à mener pour l’année qui vient. Enfin, en s’engageant sur un plan d’actions ambitieux pluriannuel au travers de la charte égalité qu’il a adopté en 2015", résume l'établissement dans un dossier accompagnant le communiqué.
 
A l’occasion de sa 5e journée de réflexion, organisée le vendredi 15 septembre, l’établissement a lancé une campagne de communication interne contre le sexisme avec la création d’un logo spécifique.
 
 
Ce logo, bilingue catalan/français, "sera diffusé dans toutes les unités de soins, les services administratifs, logistiques et techniques sous la forme d’affiches, d’autocollants ou de pin's", explique Sophie Barre, citée dans le communiqué. "Il pourra être floqué sur les tenues de soins pour les professionnels qui le souhaitent", ajoute-t-elle.
 
"Cette campagne permet d’affirmer que le sexisme doit être considéré comme une agression et s’adresse à tous les professionnels et à tous les patients de l’établissement", commente-t-elle.
 
Le directeur de l'établissement, Philippe Banyols, lui aussi cité dans le communiqué, rappelle que le CH de Thuir et les deux établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Thuir et d’Ille-Sur-Têt en convention de direction commune, "comptent plus de 1.300 professionnels, majoritairement des femmes".
 
"Traiter du sujet de l’égalité professionnelle femmes hommes dans les structures de soins n’est pas toujours consensuel mais est éminemment fédérateur", commente-t-il à son tour. "Traiter des conditions d’égalité professionnelle femmes hommes et du respect des droits des femmes doit être une politique en faveur de tous les agents hospitaliers, quel que soit leur sexe", ajoute-t-il.
 
 

Vers le label égalité professionnelle Afnor

Le CH de Thuir est par ailleurs engagé dans une démarche d'obtention du label égalité professionnelle délivré par l’Afnor.
 
Cette démarche "consiste à répondre précisément aux items d’un cahier des charges spécifique et à se soumettre à l’avis d’une commission externe multipartite composée de représentants de l’Etat, de représentants des salariés et de représentants des entreprises", détaille l'établissement dans son dossier.
 
L’obtention du label se déroule en 3 étapes, explique-t-il: le dépôt d’un dossier de candidature, "l’évaluation documentaire de ce dossier par un évaluateur et la rédaction d’un rapport" et "l’analyse des éléments de l’évaluation (rapport…) par une commission externe multipartite qui donne lieu à attribution ou non du label par Afnor certification".
 
Le CH a été évalué du 24 au 26 juillet, rapporte-t-il et "la commission externe devrait se réunir au cours du quatrième trimestre 2017 pour délibérer".
 
vl/ab/APMnews

Toutes les news